«Les dirigeants des grands groupes sont mal aimés»

octobre 19, 2015   ·   0 Comments

L’Institut de l’entreprise publie la note «Les grandes entreprises en France: je t’aime, moi non plus». Son délégué général Frédéric Monlouis-Félicité explique pourquoi leurs dirigeants ont de plus en plus de mal à dialoguer avec les responsables politiques.

Lire l’article complet sur Le Figaro Eco

By


Readers Comments (0)





Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.