Johnny, Dalida, Gainsbourg… même après leur mort, ils restent des poules aux oeufs d'or

mai 16, 2018   ·   0 Comments

Personne n’en doute : Johnny va continuer de rapporter de l’argent pendant longtemps encore. Il rejoindra le club fermé de ces artistes défunts qui restent de très bonnes affaires pour leurs ayants droit et pour leurs éditeurs.

Lire l’article complet sur Capital.fr

By


Readers Comments (0)





Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.

L'indice Cac 40